Soutien à la compétivité : Plus de 4 milliards de FCfa pour la mise à niveau de 7 entreprises

Les entreprises bénéficiaires évoluent dans des secteurs variés, tels que l’industrie agro-alimentaire, l’hôtellerie-restauration, la pêche, le transport. L’enveloppe mise à leur disposition est de 4 481 978 252 FCfa pour des investissements de productivité et 858 374 617 de FCfa de primes.

En 2015, le Comité de pilotage du Bureau de mise à niveau a approuvé les plans de mise à niveau de 9 sociétés pour un montant de 6,18 milliards de FCfa d’investissements dont 3,115 milliards de FCfa sur financements bancaires et 1,145 milliards de FCfa de primes.  Sept d’entre elles ont signé, hier, leur convention avec le directeur général Ibrahima Diouf. La cérémonie s’est déroulée dans les locaux du Bureau de mise à niveau.  Les entreprises bénéficiaires viennent de secteurs variés tels que l’agro-alimentaire, l’hôtellerie-restauration, la pêche, le transport.  Il s’agit de la Société de culture légumières, de Sogepal qui produit et commercialise des biscuits, de EUROGERM qui produit des correcteurs de meunerie et d’améliorants de boulangerie, de « Ganaan Pêcheries » qui transforme et exporte des produits halieutiques, de l’hôtel Fleur de Lys qui s’active dans l’hôtellerie et la restauration, de Souleymane Mbengue SUARL qui fabrique des chaussures plastiques et de la Société de Transport et de Commerce qui s’active dans le transport routier et des ordures. Ces entreprises ont bénéficié d’une enveloppe de 4 481 978 252 de FCfa pour des investissements de productivité et 858 374 617 de FCfa de primes. Les effets attendus sont la création de 570 emplois permanents et 573 emplois temporaires.
Le directeur général du Bureau de mise à niveau, Ibrahima Diouf, a insisté sur la création des emplois et le développement d’entreprises compétitives capables de contribuer significativement à la production des richesses et à la croissance économique du Sénégal. Il a expliqué que le principe de la mise à niveau est de permettre aux entreprises sénégalaises d’effectuer des gains de compétitivité et des choix stratégiques pour affronter, dans les meilleures conditions, la concurrence sur le marché national et de tirer profit des opportunités d’exportation sur le marché sous régional et les marchés internationaux.
Les chefs de ces entreprises ont plaidé pour l’élargissement des Plans de mise à niveau à d’autres entreprises particulièrement les petites pour leur permettre de développer leurs activités. Ils ont demandé plus de communication pour faire connaître davantage les activités du Bureau de mise à niveau. Certains chefs d’entreprises ont fait des suggestions allant dans le renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises, en mettant l’accent sur la nécessité de revoir la législation du travail pour plus de flexibilité, sur la qualité des ressources humaines, etc.  Le directeur général du Bureau de mise à niveau a salué le partenariat avec l’Agence française de développement (Afd) et Ecobank dont les concours ont permis d’encourager l’investissement de productivité. Le Bureau de mise à niveau existe depuis 10 ans et a accompagné de nombreuses entreprises dont certaines sont devenues des leaders dans leur secteur.

Mamadou GUEYE

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up