Maîtrise des techniques de passation des marchés publics

SENEGAL–ECONOMIE–REGULATION

LA MAÎTRISE DES TECHNIQUES DE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS PARTICIPE À LA MISE EN ŒUVRE DU PSE (MINISTRE)

 

Dakar, 17 dec (APS) – Abdoul Aziz Tall, le ministre auprès du Président de la République en charge du suivi du plan Sénégal Emergent (PSE) a affirmé, jeudi à Dakar, que la maîtrise des techniques de passation des marchés par les agents de l’administration peut participer à la mise en oeuvre du PSE.

« La maîtrise des techniques de management en passation des marchés publics est indispensable pour la réalisation du PSE. Il en est de même pour la gestion axée sur les résultats. Elles correspondent notamment à l’impulsion que les autorités veulent donner à l’administration sénégalaise, afin de la rendre plus performante », a dit Abdoul Aziz Tall.

 

Le ministre auprès du Président de la République en charge du suivi du (PSE) s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de remise de diplômes de manager spécialiste en passation des marchés et en gestion axée sur les résultats.

Ces accréditations de manager spécialiste initiées par l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP) et le Bureau organisation et méthodes (BOM) sont remises à des agents de l’administration sénégalaise.

« Je me réjouis des initiatives de l’ARMP et du BOM. C’est une initiative qui se révèle comme l’un des facteurs déterminants pour la réalisation du PSE. Elle participe à la consolidation de l’Etat de droit, gage de résultat probant », a-t-il insisté, invitant l’ARMP et le BOM à « un suivi et une évaluation des formations initiées ».

Le Directeur général de l’ARMP, Saër Niang a, de son coté, fait remarqué que « le système de passation des marchés publics au Sénégal est performant, malgré les critiques infondées souvent formulées ».

 

Il a toutefois souligné la nécessité de procéder à son perfectionnement à travers des formations continues dédiées aux agents de l’administration.

 

« Le contrôle de l’achat public ne peut pas être confié à des amateurs. Ce sont des marchés qui relèvent de notre volonté. Seuls les spécialistes doivent à l’avenir occuper les postes dans les cellules de passation des marchés publics », a soutenu M. Niang.

 

« Le contrôle exercé sur les marchés publics doit être conçus, entre autres, comme des moyens de transparence, de lutte contre la corruption et de création d’emplois », a-t-il ajouté.

Aps

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up