Usine de production de traverses de chemins de fer à Rufisque

SENEGAL-BELGQUE-INDUSTRIE

UNE USINE DE PRODUCTION DE TRAVERSES DE CHEMIN DE FER VA S’IMPLANTER À RUFISQUE

 

Dakar, 14 jan (APS) – La société belge Trabesen, associée à des investisseurs sénégalais, va produire des traverses en béton armé pour les rails, à raison de 200 000 unités par année an, permettant ainsi la création de près de 80 emplois directs, a indiqué, jeudi, à Dakar, son président de Conseil d’administration, Christian Thomas.

 

La traverse est une pièce qui supporte le rail et assure l’écartement de la voie. Elle détermine également la vitesse et la charge des trains.

 

‘’Nous envisageons, avec les investisseurs sénégalais, de créer 80 nouveaux emplois directs (cadre ou ouvriers) qui pourraient très rapidement se développer en raison des ouvertures du marché’’, a-t-il dit en présentant sa société aux autorités publiques.

 

La nouvelle usine productrice de traverses de chemin de fer sera implantée dans le département de Rufisque, où un outil opérationnel sera mis en place dans un délai de 6 mois, selon les promoteurs du projet.

 

‘’Il nous faut, dans un premier temps, regrouper l’outil industrie qui va être installé à Rufisque, précisément à Sébikotane et, ensuite, s’attaquer au développement régional pour le Mali et la Côte-Ivoire’’, a expliqué Christian Thomas.

 

Il est prévu un besoin correspondant à la création de la nouvelle voie ferroviaire de 38 km entre Dakar et l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), a-t-il ajouté.

 

‘’Une usine de production de traverses bi-blocs en béton armé produira des traverses spécialement étudiées pour répondre aux spécifications techniques du Train express régional et de Transrail’’, a indiqué M. Thomas.

 

Il précise que l’usine mobile a l’ambition de suivre les différents chantiers de pose de voies ferrées envisagés par les autorités sénégalaises, dans les prochaines années.

 

Le secrétaire d’Etat au réseau ferré national, Abdou Ndéne Sall, précise que cette initiative s’inscrit dans la démarche d’industrialisation inclusive du président de la République, Macky Sall.

 

‘’L’implantation de cette usine entre en droite ligne des stratégies de développement mises en place par l’Etat pour désenclaver les autres villes du pays et favoriser la mobilité des populations’’, a-t-il dit.

 

Les ouvriers sénégalais seront formés aux techniques modernes de production et de contrôle des produits préfabriqués, a relevé M. Sall.

Aps

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up