Maroc Télécom obtient la licence 4G en Côte d'Ivoire

Moov-Togo-devient-Marocain_ng_image_full-550x309

Au moment où le débat fait rage au Sénégal sur l’échec de l’attribution de
la licence 4G aux trois opérateurs de téléphonie (Orange, Expresso et
Tigo), l’opérateur marocain, actif en Côte d’Ivoire sous la marque « Moov »,
a déboursé 50 milliards de F CFA (76 millions d’euros) pour le paiement de
la première tranche de la licence globale de télécommunication.

Selon Jeune Afrique, qui a repris un communiqué publié le 25 janvier par
la présidence ivoirienne, Maroc Telecom a récemment obtenu la nouvelle
licence mobile – dénommée licence globale -, qui permet aux opérateurs
d’utiliser toutes les technologies du mobile (3G et 4G inclus) et de
l’internet.

« JA » précise que le texte a été publié à l’issue d’une rencontre entre le
président ivoirien Alassane Ouattara et Abdeslam Ahizoune, président du
directoire de Maroc Telecom, organisée lundi à Abidjan. Le communiqué
indique que l’opérateur chérifien a versé 50 milliards de F CFA (76
millions d’euros), une somme « représentant la première tranche de cette
transaction », sans plus de détails sur les échéances ou les modalités des
prochains versements.

D’après la même source, les autorités ivoiriennes ont fixé le coût de la
nouvelle licence globale à 100 milliards de F CFA. Avant Maroc Telecom,
Orange et MTN, leaders du marché, avaient déboursé mi-décembre 2015 une «
première tranche » de 50 milliards de F CFA et de 75 milliards de F CFA
respectivement, de façon à pouvoir offrir dès cette année la technologie
4G. Ces opérateurs ont toutefois indiqué leur volonté de poursuivre les
négociations avec l’État, pour obtenir une baisse éventuelle du coût de la
licence.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up