BRVM : trois nouvelles introductions prévues en 2016

amenouve

S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des performances du marché boursier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), M. Amenounve a également dit tabler sur une capitalisation de 8000 milliards FCFA à la fin 2016 contre 7500 milliards au 31 décembre 2015.

Il a, d’autre part, fait savoir que les trois nouvelles introductions prévues, dont celles de Bank of Africa-Mali et NSIA Banque Côte d’Ivoire, feront passer le nombre de sociétés cotées de 39 à 42. «La BRVM va évoluer encore en 2016 dans des conditions économiques favorables en s’appuyant sur les bonnes perspectives de croissance de l’UEMOA», a déclaré M. Amenounve.

En 2015, le volume global des transactions sur la BRVM a progressé de 48% par rapport à 2014, pour s’établir à 337,9 milliards FCFA (576,9 millions de dollars), soit un volume quotidien d’environ 2 millions de dollars. 75% de ces transactions ont été réalisées par des investisseurs originaires des pays membres de l’UEMOA et 25% par des investisseurs étrangers. Les diverses catégories d’investisseurs sur la place ont globalement reçu 87 milliards FCFA de dividendes générés par les actions et 96 milliards FCFA au titre d’intérêts sur les obligations.

L’indice composite de la BRVM a, quant à lui, bondi de 17,77% l’an passé, réalisant ainsi la meilleure performance indicielle en Afrique. «Les bonnes performances du marché s’expliquent essentiellement par la forte croissance économique et la stabilité monétaire au niveau régional», s’est félicité le directeur général de la place boursière commune aux huit pays de l’UEMOA.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up