Politique industrielle: "Le Sénégal manque de vision et d'ambitions", selon Mor Talla Kane

POLITIQUE INDUSTRIELLE

Mor Talla Kane du CNES dénote un ‘’manque de vision et d’ambitions’’

Le Sénégal manque d’ambitions et de vision dans la mise en œuvre de sa politique industrielle. C’est l’avis du Secrétaire exécutif de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes). Mor Talla Kane qui participait, aujourd’hui, à une conférence publique sur ‘’l’industrie dans la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent’’ organisée par la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) pense que depuis les années 1980, le Sénégal n’a pas déroulé une bonne politique industrielle. M. Kane estime que le pays ne sait pas encore ce qu’il doit faire pour développer son industrie. A la place des actes, il ne voit que des incantations et des vœux pieux. Des orientations, il en manque aujourd’hui alors que, dit-il, nous sommes dans un contexte où le monde a changé et la donne n’est plus la même.

Pourtant, il y a de cela quelques années, le Sénégal était bien parti pour réussir son industrialisation. Dans tous les domaines ; alimentation, manufactures, industrie chimique, le pays avait des champions. Aujourd’hui,  Mor Talla Kane est au regret de constater que le Sénégal a perdu tous ‘’ses champions’’. Le dernier à sevrer est la Suneor qui constituait un des fleurons de l’économie sénégalaise. ‘’Tout a été détruit’’, déplore le membre de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up