Banque : Société Générale et Jokkolabs s’associent pour promouvoir l’innovation

Le groupe bancaire français a lancé son « Lab » africain dédié à l’innovation dans le secteur de la finance afin de « stimuler et d’accélérer l’innovation au sein de toutes ses filiales d’Afrique subsaharienne. Il est hébergé par le bureau dakarois du réseau d’espaces de « co-working » Jokkolabs.

Incubateur

Piloté par le consultant ivoirien Florent Youzan, spécialiste du logiciel libre et co-fondateur d’Ovillage dédié aux nouvelles technologies à Abidjan, le « Lab » du groupe bancaire se veut « un incubateur pour des initiatives innovantes » dans le domaine de la finance, « notamment celles qui naissent dans les filiales de Société Générale sur le continent ».

Société générale, qui compte des partenariats en France avec des incubateurs tels que Le Player basé à Paris, vise désormais la technosphère africaine. Le « Lab » de Dakar, explique le groupe français sera « immergé dans l‘écosystème d’innovation ouverte, en contact permanent avec les acteurs locaux (startup, entrepreneurs, experts…) et pourra tester l’adéquation des projets innovants du Groupe avec les tendances du marché local ».

À terme, les idées « pertinentes » nées dans ce laboratoire pourront par la suite être mises en œuvre dans les réseaux Société Générale en Afrique. L’esprit de cette initiative est de multiplier les modèles bancaires innovants, à la façon de Manko, filiale de Société générale dont les commerciaux sillonnent à moto les quartiers de Dakar afin de proposer aux petits entrepreneurs et commerçants une offre bancaire simple.

Le nouveau lab dakarois a été élaborée en partenariat avec Bluenove, une société franco-canadienne spécialisée dans le conseil et les services dans le domaine de l’innovation. Société générale et Bluenove s’étaient déjà associés à Jokkolabs, lancé en 2010 par le Sénégalais Karim Sy et implanté notamment à Dakar, Bamako, Ouagadougou, Casablanca et Abidjan, pour un « hackathon » organisé début février à Abidjan.

Présent dans 18 pays africains, Société générale compte plus de 11 000 collaborateurs et 3 millions de clients sur le continent.

 

 

Jeune Afrique

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up