Le solde budgétaire se détériore de 3,8%

 

Analysant la situation des finances publiques des États membres de l’Union, le Comité de politique monétaire de la Bceao  a relevé une dégradation du solde budgétaire, base engagements, dons compris, estimé à 3,8% du PIB en 2015 contre 3,3% un an plus tôt. Cette accentuation du déficit budgétaire, justifie la Bceao, est imputable à un accroissement des dépenses publiques plus important que celui des recettes. Les membres du Comité de Politique Monétaire ont, à cet égard, réitéré l’invitation faite aux Etats d’œuvrer à l’amélioration des recettes fiscales et à la poursuite des efforts de rationalisation des dépenses publiques afin d’imprimer au déficit budgétaire une orientation lui permettant d’atteindre la norme communautaire de 3,0% à l’horizon 2019.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up