SANCTION CONTRE LA SONATEL : Le Restic invite les acteurs du secteur des télécommunications à plus de rigueur

 

Le Rassemblement des Entreprises du Secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (Restic) n’a pas tardé à réagir face à la sanction infligée à l’opérateur de téléphonie, Sonatel.  En effet, le RESTIC invite tous les acteurs et parties prenantes du secteur des télécoms à plus de rigueur et d’alerte dans le respect des règles qui régissent leurs activités, dans un contexte de contrôle actif par les autorités de régulation et de réglementation. « Il y a un contexte de transparence et de bonne gouvernance auquel le secteur doit s’adapter sous peine de subir des sanctions et pénalités. Il est important que les cahiers de charges et la réglementation soient scrupuleusement respectés par tous les acteurs », lit-on dans leur texte rendu public. Le RESTIC invite par ailleurs l’Autorité  de régulation  des télécommunications et des postes (  ARTP)  à  toujours maintenir les mécanismes de dialogue inclusif et d’alerte avec les opérateurs, pour éviter des situations telles les amendes et sanctions pécuniaires.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up