Rente de la production gazière et pétrolière : les  profits de l’Etat 

téléchargement

Mor Ndiaye Mbaye, directeur de cabinet du ministre  des mines et des énergies renouvelables,  a soutenu que le bloc Sangomar Offshor profond est doté d’un potentiel de 385 millions de barils de pétrole alors que celui de Saint-Louis offshore, en partage avec la Mauritanie, fait 500 milliards de m3 de gaz naturel. Pour le bloc de Cayar, sa capacité est estimée à 140 milliards de m3 de gaz naturel. Il s’exprimait en marge d’une rencontre sur la gouvernance du pétrole et du Gaz au Sénégal, organisée par le réseau des parlementaires pour la gouvernance des ressources minières (RGM) et l’ONG Oxfam.  Concernant les choix de modèles, il a fait observer que le Sénégal a opté pour le modèle de contrat de recherche et de partage de production, du fait de la simplicité du modèle économique, fiscal, juridique et technique. Ainsi, l’Etat va tirer profit de la rente de la production gazière et pétrolière, selon des tranches de production journalière, en sus des droits des impôts et taxes, a expliqué Mor Ndiaye Mbaye.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up