Acquisition de la puce 4G à 1000 F: L’Ascosen va saisir l’Artp

 

L’achat de la puce 4G à 1000 F Cfa n’agrée pas les consommateurs. Le président de l’Association des consommateurs  de Sénégal (Ascosen), Momar Ndao a manifesté  son refus face  à cette démarche qu’il qualifie d’injuste. Il compte  ainsi saisir les autorités compétentes, notamment l’Artp  pour contrecarrer  la Sonatel.

Selon M. Ndao, «C’est un scandale. Il est inadmissible de voir les consommateurs obligés de payer la 4G  à 1000 F Cfa.  Ce n’est pas normal, parce  que c’est une augmentation tarifaire. Cela constitue même un frein pour la pénétration de la 4G au Sénégal », a dénoncé,  dans les colonnes du journal Walf Quotidien , Momar Ndao, le président de l’Ascosen.  Qui précise en ce sens  que,  « même si la Sonatel  devrait changer la carte sim  pour permettre  aux gens de pouvoir  consommer  la 4G  et de payer, commercialement, ce n’est pas une bonne  option ». Il estime que la 4G n’est pas un luxe, mais   plutôt une nécessité et que les conditions dans lesquelles son acquisition   a été faite,  de même que son accessibilité ne devraient  pas être une entrave. Momar Ndao d’ajouter  que, « si la Sonatel ne change pas d’avis, l’Ascosen va saisir l’organe de régulation de contrôle des télécommunications ». D’ailleurs, grogne  -t-i , la Sonatel doit se préoccuper d’abord de la  qualité défectueuse  de la 3G    qui  commence  « à  faiblir  en    qualité  et en  vitesse », au lieu  de parler de la facturation de la 4G.  Il soutient pour conclure, qu’au Sénégal, il y a plus de 8 millions de puces de téléphone. C’est la raison pour  laquelle, des possibilités doivent être offertes  aux populations d’accéder à la 4G.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up