GESTION PUBLIQUE: Le chantier naval français Ocea va livrer un patrouilleur de 60 mètres à la marine sénégalaise

Le chantier naval Ocea a mis à l’eau, aux Sables d’Olonne, à l’Ouest de la France, un patrouilleur de près de 60 mètres destiné à la marine sénégalaise, le 20 juillet 2016. Des essais en mer devraient avoir lieu dans le courant du mois d’août, avant la livraison au Sénégal en octobre prochain, apprend-t-on de source médiatique française.

Baptisé le Fouladou, ce navire a une longueur exacte de 58 mètres sur pour une largeur de 9,4 mètres. Il peut filer à une allure de 24 nœuds (45 km/h), avec un équipage de 24 marins.

Toutefois, ses aménagements lui permettront d’accueillir 32 personnes supplémentaires.

Le Fouladou sera, par ailleurs, armé en France, avec objectif d’assurer, pour le Sénégal, des « missions d’État », à savoir : sauvetages, contrôles de police, surveillance de la pêche, lutte contre les trafics et la piraterie.

La construction de ce patrouilleur avait été remportée par le chantier naval français Ocea, à la suite d’une consultation internationale en 2013. Le contrat comprend également la formation, la maintenance et le support technique. Toutefois, aucune information concernant la contrepartie financière n’a été rendue publique.

A noter que l’intensification des actes de pirateries, des trafics en tout genre et de la pêche illicite a poussé les pays du Golfe de Guinée, à l’instar du Sénégal, à renforcer leur dispositif de surveillance maritime. En effet, la marine du sénégalaise a récemment reçu un navire de type RPB 33 (Le Ferlo), livré par Raidco Marine, et entré en service en octobre 2013. De même qu’un navire de patrouille de 45 mètres (Le Kédougou), livré par STX Lorient en 2015.

Agence Ecofin

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up