CHANGEMENT CLIMATIQUE : La dégradation  des terres s’amplifie dans le Sine- Saloum

 

« Dans le Sine-Saloum, depuis des décennies, la qualité des sols  qui peut s’apprécier  par productivité  a été durement approuvée par les changements climatiques, lesquels ont entrainé la salinisation de toutes les voies d’eau du bassin versant  dudit fleuve », a fait savoir   le délégué de l’Institut national de pédologie (INP)  du le Sine-Saloum, Seydou Cissé

Selon ce dernier,  » la  salinité  a fait baisser la   qualité des sols presque partout  dans les  terroirs de production rizicole et maraîchère, à  cause des aléas climatiques. Et, plus de 400.000 hectares des terres  sont, à  nos jours,  hyper-salinisées ». Pis, il a affirmé que « même les terres hautes, où le mil et l’arachide entrent en rotation, sont menacées par le front de salinité provenant des tannes ».  Ce qui, selon M. Cissé, a obligé certains producteurs  de Djilaas, Tataguine-Sine, Ndiaffate, ces dernières années à abandonner les variétés locales pour en adopter d’autres plus tolérantes au sel.

Abdou Khadre

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up