ECHANGES: Le Port de Dakar fait perdre 10 milliards F Cfa au Mali

Les nouvelles dispositions prises par les autorités portuaires sénégalaises constituent un manque à gagner de près de 10 milliards de F Cfa pour les Maliens.

Privé de Port, le Mali voit ses marchandises transiter par le Port de Dakar. Et quand ce dernier éternue, c’est tout le Mali qui tousse. C’est ce qui est arrivé dernièrement avec les nouvelles dispositions prises par les autorités portuaires. En effet, elles ont décidé de bloquer les marchandises transitant par le port de Dakar, destinées à des pays continentaux. Dans le détail, il s’agit maintenant de ne plus dépoter les conteneurs sur le port de Dakar, pour poursuivre le transport en camions dans des conteneurs plus grands et qui dépassent les standards internationaux. Désormais, les logisticiens en charge du transit sont obligés d’embarquer dans les camions les conteneurs tels qu’ils arrivent au port. Et la première conséquence de cette mesure, c’est la rupture de stock de certains produits alimentaires comme le thé ou la mayonnaise se fait sentir à Bamako.

Selon des informations, même si la mesure semble sévère, elle ne fait qu’appliquer une réglementation qui existait déjà. En effet, la réglementation douanière, stipule qu’un conteneur en transit, donc non destiné au marché sénégalais, doit être embarqué tel quel vers son pays de destination. Car, il ne doit pas y avoir de rupture de charge. Le dépotage relevait jusqu’ici d’une tolérance des autorités portuaires et douanières locales. Coté malien, on estime le manque à gagner à près de 10 milliards de F CFA.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up