ANRAC: La nouvelle directrice décline sa feuille de route

 

Fini l’effet surprise qu’avait occasionné sa nomination. Madame Aminata Angélique Manga a été officiellement installée dans ses fonctions de Directrice générale de l’Agence Nationale pour la Relance des Activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC) et a dévoilé une feuille de route assez claire.

«Mettre sur pied un plan stratégique de développement de la Casamance toute entière à savoir les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor dans le cadre de la relance des activités socio-économiques en Casamance, en conformité avec le Plan Sénégal Emergent (PSE), s’engager à aller vers la consolidation des acquis et de faire de l’ANRAC une agence de proximité et d’investissement socio-économique en partant des priorités définies par les collectivités locales à travers les documents de planification, une véritable agence de  coordination des  activités afin de rendre lisibles et visibles les actions des partenaires techniques et financiers et surtout les efforts de l’Etat en collaboration avec Agences régionales de développement et l’administration décentralisée en partant des Chef de villages, jusqu’aux gouverneurs», a-t-elle fait savoir.  Installée par le ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République du Sénégal, Jean Maxime Simon Ndiaye, la journaliste a avoué être bien consciente de sa mission de taille  qui est de relancer l’activité économique en Casamance.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up