Semences d’arachide : L’homologation de 10 variétés annoncée d’ici à 2017

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Dr Pape Abdoulaye Seck, a annoncé, hier, à l’issue d’une tournée qu’il a effectuée dans les champs de production de semences de l’Isra, situés dans la zone de Rao, que le Sénégal disposera, en 2017, de 10 nouvelles variétés homologuées de semences d’arachide. En visite dans les champs de production de semences de l’Isra, à Rao, le ministre de l’Agriculture a salué le travail des chercheurs de cet organisme devant permettre à notre pays d’homologuer 7 nouvelles variétés de semences d’arachide. Il a annoncé que le Sénégal disposera, d’ici à 2017, de 10 nouvelles variétés homologuées de semences d’arachide, tout en rappelant que la recherche agricole doit être en harmonie avec les besoins et préoccupations des utilisateurs « de la turbulence » de l’environnement.

Ces 7 nouvelles variétés de semences d’arachide homologuées au Sénégal, grâce aux chercheurs de l’Isra de Saint-Louis, concernent les différentes zones agro-écologiques du Sénégal, a précisé le ministre. « Dans la zone centre, a-t-il ajouté, 5 nouvelles variétés de cycle de 90 jours pourront valablement remplacer la variété 55 ; une autre nouvelle variété homologuée d’un cycle de 105 jours devrait pouvoir remplacer valablement, dans cette même zone agro-écologique du centre de notre pays, la variété 73. Dans la zone agro-écologique de la Casamance, la nouvelle variété homologuée de 120 jours remplacera, à coup sûr, la variété 69 ».

Selon le Dr Seck, le Sénégal est dans une dynamique de changement de sa carte variétale qui lui permettra de tenir compte des changements climatiques pour fouetter la production arachidière. Il s’est réjoui du fort potentiel de rendement de ces 7 nouvelles variétés homologuées de semences d’arachide qui permet d’obtenir le double du rendement des anciennes variétés. « Si nous arrivons à reconstituer notre capital semencier avec ces 7 nouvelles variétés homologuées de semences, le Sénégal parviendra à améliorer, de manière significative, sa production arachidière, qui est encore faible », a soutenu le ministre. Il a aussi insisté sur la nécessité de s’inspirer de la Chine qui produit 14 millions de tonnes d’arachide avec des rendements de 3.500 kg à l’hectare au moment où le rendement moyen mondial est à 1.600 kg/ha. Malgré les progrès notés dans la production -1.200 kg d’arachide à l’hectare-, les rendements sont encore faibles au Sénégal, a indiqué Papa Abdoulaye Seck.

 

Le Soleil

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up