Les importations se chiffrent à 270,6 milliards de FCfa

Les importations de biens du Sénégal sont passées de 243,1 milliards au mois de mai 2016 à 270,6 milliards au mois de juin 2016, soit une hausse de 11,3% (+27,4 milliards). Cette situation reflète le renforcement de la valeur de l’ensemble des principaux produits importés, notamment, les produits pétroliers (+9,2 milliards), les « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+4,4 milliards), les « machines, appareils et moteurs » (+4 milliards), les produits alimentaires (+1,1 milliard) et les produits pharmaceutiques (+0,8 milliard). Au titre des importations de produits pétroliers, la hausse observée est liée à l’accroissement de la valeur des achats à l’étranger de produits raffinés (+7,7 milliards) et, dans une moindre mesure, à celui des huiles brutes de pétrole (+1,6 milliard). Concernant l’augmentation des importations de produits alimentaires, elle traduit la hausse des achats de maïs (+2,2 milliards), atténuée par le recul des importations de riz (- 3 milliards) et de « froment et méteil » (-1,5 milliard).

En glissement annuel, les importations de biens ont diminué de 9,1% (-27,2 milliards), sous l’effet, principalement, de la contraction des importations de « machines, appareils et moteurs » (-25,2 milliards), de produits pétroliers (-15,3 milliards) et de produits pharmaceutiques (-2,4 milliards). Ce repli a été, toutefois, amoindri par la progression de la valeur des importations de produits alimentaires (+7 milliards) et de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+2,8 milliards). Sur les six (6) premiers mois de 2016, les importations de biens sont évaluées à 1 409,5 milliards contre 1 423,8 milliards sur la même période un an auparavant, soit une baisse de 1% (-14,3 milliards), essentiellement imputable aux importations de produits pétroliers (-58,6 milliards) et de « machines, appareils et moteurs » (-17,5 milliards). En revanche, des hausses sont relevées dans les importations de produits alimentaires (+32,2 milliards), de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+7,7 milliards) et de produits pharmaceutiques (+1,2 milliard) sur la période.

Concernant les importations de biens en provenance des pays de l’UEMOA, elles sont évaluées à 8,9 milliards au mois de juin 2016 contre 5,9 milliards le mois précédent, soit une hausse de 2,9 milliards. Elles ont, ainsi, représenté 3,3% de la valeur totale des importations de biens au mois de juin 2016 contre 2,5% au mois de mai 2016. La Côte d’Ivoire demeure le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone, avec une part évaluée à 84,9% en juin 2016 contre 95,5% le mois précé- dent. Les achats en provenance de ce pays ont, principalement, porté sur les « huiles et graisses animales et végétales » qui en ont représenté 54% contre 44,8% un mois auparavant.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up