Le Sénégal pour la suppression des exonérations fiscales sur des projets des bailleurs de fonds

Intervenant lors du caucus africain qui se déroulait à Cotonou les 4 et 5 août dernier, le ministre délégué du gouvernement sénégalais en charge du budget, a plaidé pour une réforme de la politique des exonérations fiscales appliquée aux projets rentables financés par les bailleurs de fonds. « Nous invitons la Banque mondiale et la Société financière internationale, à réviser les directives qui permettent à des projets parfois rentables de sortir du champs de la fiscalité », a exhorté Birima Mangara (photo).

Le responsable sénégalais a aussi préconisé la suppression de certains critères des classements internationaux sur l’attractivité de l’environnement des affaires, qui favorisent la course à la baisse des taux d’imposition sur les entreprises. « Nous invitons, par ailleurs, que le point concernant le nombre d’impôts dans le classement Doing Business soit retiré, car il est favorable à des politiques de réduction de l’impôt », a poursuivi M. Mangara.

Les deux propositions ont été consignées dans le draft de mémorandum qui sera discuté au sein du groupe africain de la Banque mondiale et du FMI, lors des rencontres annuelles d’automne des deux institutions, qui se dérouleront au mois d’octobre prochain. Dans le même contexte, l’autre proposition retenue est celle recommandant l’accélération de l’assistance technique aux pays, pour l’amélioration de leurs politiques et systèmes fiscaux.

Ecofin

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up