SERIGNE MBOUP VS PATRONAT : Pourquoi le torchon brûle toujours?

 

Entre Serigne Mboup et le Patronat, ce n’est pas le grand amour. Tentatives d’explications d’une discorde qui n’est pas prêt de s’estomper.

A presque chaque sortie, le président de l’Union des présidents des Chambres de commerce d’industrie et d’agriculture, Serigne Mboup n’hésite pas à cracher du venin sur le patronat sénégalais. La dernière sortie a été consacrée à Mansour Kama. Et les reproches de Serigne Mboup expliquent à suffisance les raisons de cette discorde. Selon le patron de CCBM, Mansour Kama de la Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES) et Baidy Agne du Conseil National du Patronat (CNP) œuvrent depuis un certain temps à faire disparaitre les chambres de Commerce. Et pour justifier ce choix, les dirigeants du Patronat évoquaient l’inadéquation des textes par rapport  aux enjeux de l’heure. Ce que Serigne Mboup, par ailleurs ancien de la CNES réfute catégoriquement. Pour lui, s’il y a problème, c’est dans l’application. «Nous avons montré ce que nous pensons être la meilleure solution. Ce qui reste, c’est le manque de moyens. La Chambre doit être l’interface qui fédère les forces économiques (Etat, agences publiques, ONG, etc.) afin que l’entrepreneur, dès qu’il est dans un espace, trouve tout ce qu’il veut dans tous les domaines. Mais les moyens font défaut. Le patronat a toujours occupé les terrains et ont pris nos prérogatives », a-t-il craché.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up