NOUVEAU CADRE DES FINANCES PUBLIQUES EN 2017 PAR LES PAYS DE L’UEMOA : « L’Objectif est d’avoir des budgets de résultats », selon le président de l’Aits

 

« On  va passer d’un budget  de moyens à un budget  de  résultats. Autrement dit, on va  avoir un budget axé sur les résultats. Cela  veut dire  que toutes les ressources mises à la disposition des gestionnaires publics devront concourir à la mise en œuvre d’une politique publique et l’évaluation sera faite pour assurer que les ressources ont été assurées à  bon escient »,  a déclaré  le président du comité scientifique de l’Aits, lors d’un dîner débat pour les préparations de l’application  d’un nouveau  cadre harmonisé des finances publiques  en janvier 2017, pour les pays de l’Uemoa.

Selon lui, avec  la réforme, les inspecteurs du trésor  vont tenir une comptabilité patrimoniale dont la vocation est de rendre compte de la situation patrimoniale de l’Etat qui a des biens et des dettes. « La comptabilité patrimoniale a pour objectif de retracer tous les biens de l’Etat ».

M. Gueye d’expliquer  que ces innovations  ont été introduits depuis 2009. Et,  « 2017 est un jalon décisif ». La présentation du budget de l’Etat et de son exécution vont changer de façon considérable. Le parlement sera renforcé dans son contrôle, tout comme les ministres dans leurs prérogatives ».

Le Sénégal, renseigne  le président  de l’Aits, a commencé à internaliser ces directives avec l’éducation et la santé, en créant des ordonnances déléguées dans  ces ministères.

Abdou khadre

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up