GREVE DES TRANSPORTEURS: Le député Mamadou Lamine Diallo cherche solution dans la destination des 35 milliards de plus-value de recettes fiscales

 

Le président du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo, a profité de la menace de grève du syndicat des transporteurs pour mettre les pieds dans le plat. «Le choc positif de la baisse des cours du baril de pétrole doit-il uniquement profiter à l’Etat qui a déjà obtenu pour 2016, 35 milliards de plus-value de recettes fiscales ? Les transporteurs et les usagers  ne doivent-ils pas en profiter ? Qu’est ce qui est plus bénéfique à l’économie ? Conserver le gain par l’Etat ou partager le gain entre l’Etat, les transporteurs et les usagers ? Tel est le sens économique de la grève des transports du 17 août 2016, un Secteur (4% du PIB) de plus en plus désorganisé.» Tel est le libellé de sa troisième question économique.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up