IMPORTATION DE VEHICULES : Le Gouvernement intransigeant sur les cas de fraude

Malgré la menace de grève brandie par le Collectif qui s’est constitué autour de la problématique liée à l’importation de véhicules en contrebande, le ministère des Transports et le ministère du Travail, en concertation étroite avec la Douane, ont décidé fermement qu’une mesure d’indulgence ne peut concerner les cas manifestes de fraudes. Car, a fait savoir le ministère des Transports, « le respect des lois et règlements ne peut être sujet à une quelconque transaction ». Il a également rappelé qu’il a toujours été ouvert au dialogue pour l’apaisement du climat social. C’est dans ce sillage que M. Mansour Elimane Kane, Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a reçu les 30 Juin et 1er Juillet derniers tous les partenaires sociaux du secteur des transports pour la mise à place d’un cadre permanent de concertation dont l’objectif est d’anticiper, de discuter et régler tous les problèmes rencontrés dans le secteur.»

Le mouvement de grève n’étant pas généralisé, le ministère des Transports informe les citoyens que toutes les dispositions ont été prises pour assurer la libre circulation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national. De même, « le droit de travailler sera garanti aux transporteurs qui décident de ne pas suivre le mot d’ordre de grève et de poursuivre leurs activités professionnelles, par tous les moyens appropriés », assure-t-on.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up