DECONGESTION DU PORT AUTONOME DE DAKAR : Cheikh Kanté adopte une charte pour la fluidité

 

Durant ces vingt dernières années, le Port autonome de Dakar (Pad) n’a pas enregistré d’investissement en matière de voirie. Il est depuis un certain temps, confronté  à une gestion dans l’enceinte de la barrière Douanière. Le temps d’immobilisation des navires devient alors plus excessif et fait grimper les coûts de surestaries. Une  situation qui risque de compromettre l’envol vers le port du  futur. C’est la raison pour laquelle, le Directeur du Pad, Cheikh Kanté, a déclaré dans les colonnes de l’Observateur que, « Nous avons un grand programme d’infrastructure  à très  court terme  et moyen terme pour décongestionner le port. Il s’agit  d’un investissement humain pour faciliter la fluidité  dans les environs du port avec un dispositif exceptionnel ». A moyen terme, il a confié que l’on vise la réhabilitation, l’élargissement et des travaux neufs pour  10 km de voirie. Pour le long terme, il s’agit selon le Dr Kanté, de connecter le port avec les réseaux extérieurs, comme le chemin de fer et l’autoroute à péage «Nous  visons l’horizon 2018 pour permettre au port de Dakar de disposer de tous les atouts pour sa compétitivité. Ce qui nous  pousse à adopter une charte sur la fluidité avec les différents acteurs », a-t-il expliqué.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up