APE : La Côte d’Ivoire et le Ghana ont signé des accords intérimaires

 

La signature des accords de partenariats entre les Etats de la CEDEAO et la partie de l’Union européenne (UE) se fait en rangs dispersés. Jusque là, seuls 13 Etats sur les 15 que compte la Zone de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont signé l’APE régional. Le Nigéria et la Gambie n’ont pas encore signé. Comme si cela ne suffisait pas, la Côte d’Ivoire et le Ghana viennent d’obtenir l’aval de leurs parlements respectifs pour signer des accords intérimaires avec l’UE. Ce qui, d’après le président de la commission de la CEDEAO, n’est pas sans conséquence. ’’La signature d’APE intérimaires par la Côte d’Ivoire et le Ghana constituerait une menace pour l’intangibilité du TEC dans notre communauté car la mise en œuvre autorisera à terme l’entrée sur le marché communautaire des produits européens à des droits de douanes  préférentiels, différents de ceux du TEC’’, prévient M. De Souza. Si ces accords intérimaires entrent en vigueur, cela veut dire, indique-t-il, que ces deux pays vont négocier des tarifs différents pour l’entrée des produits européens sur le marché ouest-africain. ‘’Cela crée une cassure dans la solidarité que nous devons entretenir’’, alerte-t-il. En effet, lors de la 49ème session de la conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO, le président de la République Macky Sall avait invité les autres pays non signataires à ratifier cet accord.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up