Le vieillissement de la main d’oeuvre dans la zone euro ralentit la croissance, alerte le Fmi

Parallèlement au vieillissement démographique général, la main-d’œuvre de la zone euro prend aussi de l’âge, constate le Fmi dans une étude. Cela pourrait ralentir l’augmentation la productivité dans les années à venir, ce qui constitue un problème supplémentaire pour les États déjà aux prises avec l’héritage de la crise, y compris le chômage et l’endettement élevés.

La population de la zone euro, d’après le Fmi, va considérablement vieillir au cours des deux prochaines décennies, pour deux raisons. Premièrement, le nombre des retraités va augmenter par rapport à celui des personnes en âge de travailler (15–64). Deuxièement, l’âge moyen des travailleurs au sein de la population active, beaucoup moins étudié, va augmenter : la part des 55-64 ans va croître d’un tiers, passant de 15 à 20 %, durant les vingt prochaines années. En résumé, note le Fmi, le vieillissement pèse considérablement sur l’augmentation de la productivité à moyen et long terme.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up