BLOCAGE DES LICENSES DE PECHE PAR LA MAURITANIE : Oumar Gueye évoque  l’adoption d’un nouveau code

 

Selon le ministre de la Pêche et de l’économie maritime, le Sénégal  et la Mauritanie  sont liés par un protocole d’accord. Cependant, il admet  qu’il y a eu des difficultés cette année. « La  Mauritanie a voté un nouveau code  de la pêche qui veut que toute capture soit débarquée sur leurs terres », a-t-il expliqué, hier, lors de sa visite du quai de pêche de Guet Ndar

Ce qui constitue d’après lui, le principal point d’achoppement  entre  les autorités  des deux pays.

Pour terminer, le ministre n’a pas manqué de rappeler que sur chaque tonne prise,  les pirogues sénégalais payaient 23 euros aux autorités mauritaniennes. Ce montant, dénonce –t-il, est aujourd’hui passé à 123 euros, soit  une hausse de  100 euros sur chaque tonne de poisson pêchée en Mauritanie.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up