ELECTRIFICATION DES MAISONS AU SENEGAL :  « 7%  seulement sont conformes à la norme », selon le chef de service de prévention et sécurité  de la Senelec

 

« Les résultats  de l’enquête  qui ont été  faits par le Progrec  ont révélé  qu’au Sénégal, seuls 7% des installations électriques sont   conformes au règle de la sécurité  avec  un marché inondé de fil électrique de contre façons. C’est une situation alarmante, une question inquiétante  pour la protection et la sécurité des usagers », a dénoncé  Cheikh Sidate Niang , chef de service sécurité et prévention de la Senelec.

D’après  lui, au niveau du marché Sénégal,  l’appareil électrique ne fait pas l’objet d’un contrôle à l’entrée du pays et que  la surveillance du marché n’est pas assurée  de telle sorte  que les gens y trouvent du matériels de contrefaçon  non conforme  qui exposent  et   compromettent la sécurité des usagers. «Tout le monde sait que le matériel électrique fait l’objet d’une réglementation et de normalisation internationale. Des dispositions sécuritaires doivent être intégrer  pour protéger la santé et la  sécurité des usagers», a-t-il suggéré. Etant donné qu’il n’y a  pas cet objet de contrôle de qualité qui se fait, il révèle que »les usagers font  usage   de matériels non  conformes  et qui ne coûtent pas cher. Ce qui leur expose considérablement aux facteurs de risques importants et très aggravant ». Il s’y ajoute aussi selon M.  Niang que, les gens qui sont chargés d’assurer les installations n’ont pas la qualification requise.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up