INCENDIE-SENELEC : « La Senelec ne peut pas s’accommoder d’un désordre », selon son Directeur général

 

« L’électricité est une forme de circulation, la Senelec ne peut pas s’accommoder d’un désordre. Vous avez des fils dans tous les sens, nos installations sont piratées, les systèmes emprisonnés dans des domiciles. Il n’y a pas que les clients qui sont victimes, même nos agents sont concernés ». C’est en ces propos que s’est exprimé, le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, hier matin au Radisson, lors de l’atelier organisé par les professionnels de l’électricité.

Cet atelier présidé par M. Cissé portait sur le lancement de la campagne  de sensibilisation à la prévention des accidents d’origine électrique, surtout en cette période d’hivernage.

M. Cissé est revenu sur les principales causes d’accidents liées à l’électricité. Selon lui, l’essentiel des accidents sont dus à deux principales causes, liées entre autres aux matériels qui ne répondent pas aux normes, qui sont de mauvaise qualité ou du fait d’ouvriers non qualifiés.

« Le phénomène s’est amplifié  par le fait que Senelec n’a pas accès, de par la loi,  aux installations intérieures de ses clients », a-t-il expliqué que cette anomalie sera corrigé par un projet de décret qui est dans le circuit administratif.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up