Nigeria : 9 banques sont exclues du marché de change pour avoir caché des avoirs en devise de la NNPC

Neuf banques opérant au Nigéria ont été exclues ce 23 août 2016 du marché de change par la banque centrale. Elles auraient détenu secrètement des avoirs en devises de la compagnie nationale pétrolière, pour un montant global de 2 milliards $, a-t-on appris de sources médiatiques locales.

L’information ne donne pas de détails sur l’identité des banques concernés mais ces dernières auraient été sommées de reverser ces avoirs dans le compte unique du trésor comme le prévoit la réglementation actuellement en vigueur.

Arrivé au pouvoir en mars 2015, le président Muhamadu Buhari, dans le cadre de sa croisade pour plus de transparence dans la gestion des revenus publics, a décidé de retirer de toutes les banques commerciales, les avoirs des agences publiques, dont celles de la Nigeria National Petroleum Corporation, qui perçoit l’essentiel de ses revenus (issus de la vente de pétrole) en devises étrangères.Une mesure, qui selon la nouvelle équipe dirigeante du Nigéria, avait pour objectif de réduire les situations de corruption qui prévalaient, avec la remise de ces fonds dans des banques commerciales.

Le gouvernement du précédent président Goodluck Jonathan avait favorisé le dépôt des avoirs des agences publiques dans les banques commerciales dans le but déclaré de permettre au secteur bancaire privé de mieux jouer son rôle d’intermédiaire financier.

Agence Ecofin

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up