GESTION PUBLIQUE: Le déficit commercial algérien frôle les 12 milliards $ en 7 mois

« Le déficit commercial de l’Algérie a atteint 11,93 milliards $ durant les sept premiers mois de 2016 contre un déficit de 9,43 milliards $ à la même période de 2015, soit une hausse du déficit de 26,5% » indique les données du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

En cause, la baisse considérable des exportations qui sont passées de 22,1 milliards $ durant les sept premiers mois de 2015 à 15,14 milliards $ sur la même période de 2016, ce qui correspond à un recul de 31,48% soit près de 7 milliards $, selon le Cnis. Quant aux importations, elles ont également diminué et se sont établies à 27,07 milliards $ contre 31,53 milliards $, en repli de 14,14% soit une baisse de 4,46 milliards $ entre les deux périodes de comparaison. Ce qui dégage un taux de couverture des importations par les exportations de 56% durant les sept premiers mois de l’année en cours contre 70% pour la même période de l’année 2015.

Ce recul des exportations algériennes s’explique en grande partie par la baisse des exportations d’hydrocarbures qui représentent 93,73% du volume global des exportations et assurent plus de 93% des revenus du pays.

Les exportations d’hydrocarbures ont reculé à 14,19 milliards $ durant les 7 premiers mois de 2016 contre 20,9 milliards $ pour la même période de 2015 en repli de 32,09%, soit une baisse de  6,71 milliards $. Pour ce qui est  des exportations hors hydrocarbures qui représentent 6,27% du volume total des exportations, elles ont également enregistré un repli de 20,72% par rapport aux sept premiers mois de 2015.

En ce qui concerne les importations, tous les groupes de produits ont connu une baisse relative. Elles se traduisent par le recul à 4,69 milliards $ contre 5,75 milliards $, des équipements industriels à 8,83 milliards $ contre 10,45, des équipements agricoles à 278 millions $ contre 416 millions $, les demi-produits à 6,82 milliards $ contre 7,15 milliards $, les produits bruts à 929 millions $ contre 970 millions $ et les biens de consommation non alimentaires à 4,71 milliards $ contre 5,29 milliards $ entre les deux périodes de comparaison.

Le déficit commercial de l’Algérie a augmenté de 1,1 milliard $ en 1 mois. Il était estimé à 10,83 milliards $ au premier semestre 2016.

Agence Ecofin

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up