PREMIERE PUISSANCE ECONOMIQUE AFRICAINE: Le Nigéria veut reprendre son fauteuil

La baisse du prix du pétrole, le terrorisme…ont mis le Nigéria dans une situation économique peu confortable. Le pays cherche 21 milliards de dollars pour redevenir première puissance africaine.

Confronté à un déficit budgétaire estimé à plus de 11,1 milliard $, le Nigéria continue de multiplier les pistes. C’est ce qui l’a poussé à se rapprocher de la banque chinoise d’import-export China Exim Bank afin d’obtenir un prêt d’un montant de 21 milliards $ pour financer son budget 2016 et réaliser des projets d’infrastructures. Il faut dire que le pays n’est pas à son premier coup d’essai. Dans un passé récent, cette banque lui a accordé un prêt de 1,8 milliard $ au Nigeria, après un autre de 6 milliards $ au Nigeria  pour financer son programme de développement des infrastructures. Mais, si ce nouvel appel à l’aide est plus important, c’est aussi parce que le Nigeria veut reprendre sa place de première puissance économique du continent. Une place qu’elle a perdue suite à l’effondrement du naira, à la chute des cours du pétrole, aux actes de sabotage de l’industrie pétrolière, aux fuites de capitaux et au terrorisme.

La dette globale qui s’élève à environ 55 milliards $ au 31 décembre 2015 dont 10,9 milliards $ pour la  dette extérieure et 44 milliards $ pour celle intérieure, en dit long sur la situation de ce pays qui, jusque dans un passé récent, était considéré comme une rampe de lancement de l’essor du continent.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up