Appel à investisseurs : Le palmarès annuel des 100 start-up africaines innovantes

A Paris, le 23 février 2017, MyAfricanStartup.com (initié par Christian Kamayou) a publié la 1ère édition du palmarès annuel des ‘100 start-up africaines innovantes’ dans lesquelles investir. L’initiative vise à accroitre la visibilité des start-ups à fort potentiel auprès des investisseurs africains et internationaux. Mercredi 22 février 2017, Sylvain Béletre s’est rendu à la soirée de lancement de l’édition pour Balancing Act.

Dans le grand auditorium du cabinet d’avocats Orrick, juste derrière les champs Elysées à Paris, l’événement a fait salle comble pour sa première édition, accueillant plus de 200 personnes : startuppers africains, entrepreneurs, avocats et juristes, financiers et investisseurs, experts et journalistes ainsi que l’équipe organisatrice. Des acteurs clés du capital-risque, de ‘l’impact investment’ et de la formation étaient présents. Dans la liste des startups sélectionnées, il y en a pour tous les goûts, et les projets se servant des TIC ne sont pas en reste : e-money, e-santé, SVoD, tourime, transport et voyage, e-éducation.

«En voyageant à travers l’Afrique, je me suis vite rendu compte que tous ces projets ont besoin d’accompagnement, de partenaires, d’investisseurs, de relais de communication, et d’adoption à long terme de la part des entreprises ou des citoyens» explique Christian Kamayou, le fondateur de MyAfricanStartUp qui a par ailleurs un emploi à plein temps dans les prêts pour étudiants en France. La plupart de ces sociétés peuvent se développer dans de nombreux pays, et à terme créer de nombreux emplois, en priorité sur le continent africain.

Le palmarès 2017  » MyAfricanStartUp 100″ ici

«Lancer en 2017 un Palmarès annuel de 100 startups africaines s’est avéré être une évidence après avoir organisé en Mai 2015, la première «Rencontre annuelle des startups africaines» évènement qui réunit chaque année des startups du continent, dans un pays africain, en partenariat avec la Banque Africaine de Développement durant ses assemblées annuelles. Ce projet avait été annoncé devant 1200 startuppers africains réunis pour l’occasion à Abidjan» détaille Christian Kamayou.

Le palmarès annuel des 100 start-up africaines répond aux besoins des investisseurs internationaux qui souhaitent identifier les entrepreneurs qui seront les acteurs clés de l’innovation et du secteur privé africain dans les prochaines années. «Les investisseurs ont de grandes difficultés à trouver les start-up africaines dans lesquelles investir. Avec notre palmarès, nous répondons à ce besoin et nous fournissons un outil utile aux investisseurs qui décrypte le marché et déniche les pépites», précise Christian Kamayou.

Cette année, 22 pays africains sont représentés dans le palmarès des 100 start-up dont deux pays lusophones, cinq pays francophones, neuf pays anglophones et quatre pays arabophones. Les start-up identifiées innovent dans des secteurs très dynamiques tels que : la fintech (services financiers et inclusion financière), les services et commerce, les télécoms & technologies, les biotechs & la santé, l’éducation technologie, le tourisme & transport, le développement durable et l’agro-industrie. « La visibilité et la recherche d’investisseurs sont deux préoccupations majeures pour une start-up. MyAfricanStartUp 100 leur permet d’atteindre ces deux objectifs importants », analyse le Professeur Étienne Krieger, membre du jury de sélection et directeur scientifique du centre d’entrepreneuriat de HEC Paris.

Pour réaliser le palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue au départ par Xavier Niel. Désormais, c’est la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d’évaluation et de sélection : HEC Paris, le cabinet d’avocats Orrick, Emerging Capital Partners (ECP), Air France, CFAO et LelapaFund. Afin de parvenir à une sélection de 100 start-up pour cette promotion 2017, quatorze personnes ont été mobilisées sur une période de huit mois pour analyser 780 start-up selon une méthodologie rigoureuse et précise.

Partenaire de l’initiative, Samba Bathily, investisseur malien et PDG fondateur du groupe ADS, ajoute : «Pour nous investisseurs, il est important de bénéficier d’outils fiables capables de motiver une décision. L’univers des start-up est extrêmement dynamique et répond à des codes uniques. Le palmarès permet aux investisseurs d’identifier les prochaines tendances du marché».

À propos de MyAfricanStartUp.com : Créé en 2015, MyAfricanStartUp est une initiative africaine d’appui au secteur privé. Elle a pour objectif de soutenir la création et le développement de start-up, des jeunes sociétés innovantes à fort potentiel de croissance. Les moyens d’actions de MyAfricanStartUp reposent sur trois dispositifs distincts destinés à accompagner les créateurs d’entreprise africains. Le premier est une plateforme en ligne consacrée aux start-ups en Afrique (www.myafricanstartup.com). Cette plateforme offre aux start-ups inscrites une visibilité numérique auprès des médias partenaires, du grand public et des investisseurs potentiels.

MyAfricanStartUp organise également l’événement international annuel de référence dédié aux start-ups africaines. Cette «rencontre annuelle des start-up africaines», co-organisée avec la Banque africaine de développement (BAD) se déroule dans un pays différent chaque année. Enfin, disposant d’une excellente connaissance de cet écosystème, MyAfricanStartUp lance en février 2017 MyAfricanStartUp 100, «le palmarès annuel des 100 start-up africaines dans lesquelles investir».
Voici la liste complète dans l’ordre alphabétique :
access.mobile LLC
Africa 118
Africa Courier Express
Africab
Afrimalin
Afrimarket
Afrostream
AirShop
Andela
Ared
asoriba
Bassita
Binu
Bongolive
Brainshare
BRCK
Carmine
Chalkboard Education
Cheetah Car
Chura
Clinic Master
Dabadoc
DeliveryBros
Domestly
Enda Sportswear
Esoko
Facilyo
FarmDrive
FasoSoap
Fenix International
Fidel
GiftedMom
giraffe
GoMetro
Gomyway
GreenChar
HealthQ
Helvetic solar contractor
Himore Medical
iCow
Infinity Space
Instabug
InterShip UG
Iroko Partners
Jobartis
Jobberman
Jokkosanté
Jwebi
KASI Insights
Kerawa
Kiro’o Games
Konga
Kwanza Online
Leti Arts
Lik
Lumkani
M-Farm
M-Kopa
M-Pedigree
Mergims
Mescadeaux
Mlouma
Modisar
Mozambikes
Mpharma
MuZik
MyQ
Nicademia
OkHi
Ouicarry
Paga
Paydunya
Project Isizwe
Qelasy
SafeBoda
Save&Buy
SendOut
Sendy
Sentrust
Sheaply
Sleepout
Snapscan
Sortd
SunCycles
Sweepsouth
Tech-Innov
TotoHealth
TRIPAFRIQUE
Tuteria
Twiga Foods
VeriCampus
VugaPay
Vula Mobile
Wallettec
Wefarm
WizzPass
Wuzzuf
YEELENPIX
Yenni
Zoona

(Source :Balancing Act.)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up