Hydroélectricité : L’Afrique a le potentiel nécessaire pour générer 300 GW d’électricité, selon la ministre marocaine de l’eau

« L’Afrique pourrait générer 300 GW d’électricité, ce qui équivaut à la production de 300 réacteurs nucléaires », a affirmé Charafat Afailal , la ministre marocaine déléguée en charge de l’eau, lors du forum Africa 2017 qui se tient actuellement à Marrakech. S’achevant aujourd’hui, la rencontre a rassemblé 650 participants issus de 60 pays pour des travaux sur les aspects techniques, financiers, économiques, environnementaux et sociaux des ressources en eau, du développement de l’hydroélectricité et de la résilience climatique.
Les barrages électriques constituent l’une des solutions pour sortir les 600 millions d’Africains sans électricité du noir. Cependant, leur développement massif se heurte à un dilemme economico-stratégique. « Soit nous investissons au risque de perdre des investissements peu ou mal adaptés, soit nous nous lançons dans de longues études et réflexions sur le déploiement des infrastructures hydrauliques, au risque de démarrer trop tard face à un changement du climat particulièrement ressenti sur le continent », a affirmé le président du Comité marocain des barrages, Jamal Mahfoud.
Rappelons que malgré son important potentiel, l’Afrique ne produit que 3,1% de l’énergie consommée sur la planète.
(Source :Agence Ecofin)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up