Pétrole : L’AIE anticipe un déficit de l’offre globale avant la fin du premier semestre

Selon une étude publiée mercredi par l’agence internationale de l’Energie (AIE), l’offre globale de pétrole devrait être insuffisante pour satisfaire la demande, d’ici la fin du premier semestre de 2017. Ceci, si la réduction de la production de l’OPEP est maintenue.
En effet, l’agence anticipe une poussée importante de la demande mondiale avant l’échéance et puisque l’offre sera inférieure à la demande, les prix du pétrole devraient franchir à nouveau la barre des 55 dollars.
Mais cette prévision pourrait être hypothéquée par une hausse de l’offre américaine de pétrole de schiste. Depuis plus d’une semaine, la hausse des stocks outre-Atlantique a engendré la chute des prix de l’or noir sur les principaux marchés.
Jeudi 9 mars dernier, le pétrole a atteint son plus bas niveau depuis le début de l’année (49,28 $ pour le WTI américain sur le Nymex et 52,19 $ pour le Brent de la mer du Nord à Londres).
(Agence Ecofin)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up