Gestion de fortune : CGF Bourse lance le premier fonds collectif de placement islamique de l’UEMOA

La BRVM avait déjà innové en 2016 en introduisant les premières obligations compatibles à la loi islamique (Sukuks). Cette fois, c’est la Société de Gestion et d’Intermédiations CGF Bourse, basée à Dakar au Sénégal, qui a introduit son innovation, avec le lancement du premier fonds collectif de placement islamique de l’espace UEMOA. Selon le document d’information reçu par mail, son objectif est d’offrir des opportunités d’épargne, aux investisseurs désirant effectuer des placements dans les produits financiers qui respectent la loi islamique (charia). Le fonds dénommé FCP Al Baraka ciblera les actions à hauteur d’une fourchette située entre 75% et 95%, le reste étant injecté dans les obligations sukuks.

Ce nouveau produit vise surtout des investisseurs de long terme (au moins cinq ans) car sa stratégie consiste à accumuler et réinvestir son capital. Le produit est disponible pour tous ceux souhaitant, selon la SGI, bénéficier de hauts rendements avec une exposition limitée aux risques bousiers.

Même si le comité d’investissement est présidé par un dignitaire religieux musulman, en l’occurrence un Imam, les contours des critères de choix des actifs purement islamiques sont encore à définir, d’autant que seulement 25% du fonds seront placés sur des obligations islamiques.

La SGI devra apporter davantage d’explication sur les choix d’actifs qui bénéficieront de ces placements. Il lui faudra également générer une certaine rentabilité, au regard des frais et autres charges associées à la gestion du fonds nouvellement créé.
(Source : Agence Ecofin)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up