Sénégal : L’Association des consommateurs accuse l’Artp d’avoir toujours favorisé Orange

Selon l’Association sénégalaise des utilisateurs des TIC (Asutic), la concurrence est faussée dans le secteur télécoms national depuis 2012. L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes a toujours favorisé l’opérateur de téléphonie mobile Orange, assure l’association des consommateurs dans un communiqué. Elle dresse ainsi une liste de griefs à l’encontre du régulateur télécoms.

D’après l’Asutic, « l’Artp n’a jamais travaillé pour la création des conditions d’une concurrence saine et loyale entre les opérateurs, encore moins pour la préservation des intérêts du Sénégal. L’Artp ne sort de sa torpeur que pour prendre des décisions favorables à Orange ». Elle présente comme preuves de ses accusations « la portabilité, lancée pour permettre à orange d’augmenter ses tarifs, un bradage en catimini du renouvellement de la licence d’orange pour 17 ans, un gré à gré dans le processus d’octroi de fréquences 4G ».

Plus loin dans son communiqué, l’Asutic accuse encore l’Artp d’avoir réduit illégalement la pénalité de 13,9 milliards Fcfa, infligée à Orange en juillet 2016. A cela s’ajoutent « Le refus systématique d’encadrer les tarifs de détails d’Orange sur la base des dispositions de l’article 15 du code des télécoms de 2011, les réactions timides, pour ne pas dire les tergiversations et atermoiements de l’Artp dans les contentieux Hayo contre Orange ».
Pour l’Asutic, cette discrimination qui englobe plusieurs autres griefs adressés au régulateur télécoms, désavantage grandement les consommateurs et donne une image négative du Sénégal auprès des investisseurs.
(Source : Agence Ecofin)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up