Sommet de la CEDEAO : les réunions préparatoires lancées

Les réunions préparatoires du sommet bisannuel des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) sont lancées. Ce sont des rencontres en prélude aux sessions entre les chefs d’Etat qui auront lieu ce dimanche dans la capitale libérienne Monrovia.

Le processus de l’organisation du prochain sommet bisannuel de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a été enclenché. Les réunions préparatoires commencent aujourd’hui. Particulièrement, ce mercredi se tiendra le Conseil de médiation et de paix alors que demain jeudi aura lieu la session ministérielle qui rassemble les chefs de diplomatie des pays membres de la CEDEAO.

Au cours des réunions en question, plusieurs sujets seront abordés. Les comptes de l’organisation, la lutte contre l’insécurité, l’intégration, la situation économique régionale sont autant de thèmes autour desquels les experts et les membres des gouvernements vont devoir travailler.

A cette occasion, la présidente en exercice de la CEDEAO et présidente de la République du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf a mis les bouchées doubles pour accueillir les visiteurs. Alors que pour certains observateurs Monrovia ne disposait pas d’assez d’infrastructures pour organiser ce genre de rencontres, le gouvernement libérien n’a rien laissé au hasard. Le pays s’est rapidement doté d’équipements pouvant accueillir des conférences internationales.

L’une des dernières bâtisses aménagées, l’hôtel Framington, où logent la plupart des délégations, a ouvert ses portes seulement la semaine dernière. Ces dispositions resteront de bons acquis pour le pays alors qu’à l’issue du sommet le dimanche 04 juin 2017, la présidente Johnson Sirleaf passera le témoin de la présidence tournante à un de ses homologues et qu’elle quittera la présidence du Liberia en octobre prochain.

Un sommet à la touche particulière

Ce sommet de la CEDEAO n’est pas comme les autres. Premièrement, comme l’a souligné Ellen Johnson Sirleaf, le choix porté sur Monrovia signifie un retour à la situation normale. Le Liberia n’avait plus jamais accueilli le sommet de la CEDEAO depuis plus de deux décennies pour diverses raisons. D’après Madame Sirleaf ce choix témoigne de la « pleine participation et du rôle de leadership » du Liberia dans les organisations régionales et internationales telles que la CEDEAO.

Par ailleurs, une autre particularité du sommet sera la présence effective du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Le chef du gouvernement israélien qui recherche de nouveaux marchés pour l’agriculture de son pays, sa haute technologie et sa sécurité, est invité par les dirigeants de la Communauté. Il souhaite pouvoir développer une diplomatie internationale un peu plus rapprochée avec l’Afrique.
(Source : http://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up