Pour le renforcement de la lutte contre la pêche illicite : La direction des pêches maritimes dotée d’une station de réception de données géo spatiales

M. Mamadou Goudiaby, directeur des Pêches Maritimes, a procédé au lancement officiel de la station de réception de données géo spatiales. Ainsi la Direction des Pêches Maritimes (DPM) et le Centre de Recherches Océanographiques de Dakar-Thiaroye (CRODT) sont dotés désormais de station de réception de données géo spatiales, grâce à l’appui du Projet Régional « Gestion des Ressources Marines et Côtières » du programme « Surveillance de l’Environnement et de la Sécurité en Afrique » de la Commission Marine de la CEDEAO. Et cet outil est un plus dans le développement des services opérationnels de surveillance des paramètres de gestion des pêcheries et de l’état de l’océan pour la sécurité en mer.

« L’importance de ces données, cela nous permet d’avoir des installations au niveau de la direction des pêches maritimes et également des installations au niveau du centre de recherche océanographique au niveau de Thiaroye mieux sur les paramètres océanographiques, mieux sur le mouvement des navires au niveau des zones économiques plus vives des pays de la sous-région mais au niveau des pays membres de la CEDEAO mais également tout le littoral de l’océan atlantique », a précisé M. Mamadou Goudiaby, directeur des Pêches Maritimes.

Selon M. Goudiaby, le projet, c’est 2014-2017 et il est terminé. Il estime qu’ils vont vers un deuxième programme dont le montant s’élève environ à 39 millions de Dollars.
Et M. Goudiaby de renchérir : « Les résultats attendus, c’est mieux sécuriser nos pêcheurs artisans qui, chaque année, c’est une lourde tribu que nous perdons et l’idée, c’est réduire ces pertes en vie humaine, l’idée, c’est d’aller vers la lutte contre la pêche INN en faisant en sorte que tous les navires autorisés dans chaque Etat notamment le Sénégal, puissent être répertoriés et de manière à ce qu’on puisse savoir cet navire-là ,si , il est étranger, s’il mérite à ce qu’on puisse le suivre, d’approcher de lui pour voire pourquoi, il est présent dans notre zone économique ».

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up