Tourisme : les Seychelles veulent attirer les investisseurs chinois

Pour le développement d’une coopération touristique entre l’Empire du milieu et l’île africaine, les autorités des Seychelles envisagent une opération de charme envers les investisseurs chinois. Pour elles, il s’agit de donner une valeur de qualité au tourisme de leurs pays. La coopération touristique bénéficierait aux deux pays, soutiennent-elles.

En Chine dans la province du Sichuan (sud-ouest) à Chengdu à l’occasion de la 22ème session de l’Assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le ministre seychellois du tourisme, Maurice Loustau-Lalanne, n’a pas caché les ambitions de son pays. Pour lui, il est essentiel d’attirer les investisseurs chinois.

« L’essentiel pour le moment est de voir comment nous pourrions amener aux Seychelles des investisseurs chinois… Je pense que c’est un aspect important pour le développement futur de la coopération entre les deux pays », s’est exprimé le ministre.

Le responsable des Seychelles a précisé qu’ils ont « une coopération dans la formation du personnel en ce moment. Nous avons à peu près une vingtaine d’étudiants chinois aux Seychelles qui travaillent dans nos hôtels 5 étoiles. Ils sont là pour une période d’un an, avec aussi des formateurs chinois pour former nos formateurs seychellois et aussi des étudiants à l’Académie du tourisme seychelloise ». Une coopération qui n’est pas suffisante. Loustau-Lalanne a indiqué qu’il y a aussi des sociétés chinoises et des personnes installées dans son pays, mais « dans d’autres domaines, pas strictement dans le domaine touristique ».

Afin d’atteindre leurs objectifs, les autorités des Seychelles avaient déjà lancé en mai dernier une campagne dénommée  »Seychelles en Chine ». Elle a consisté à mener des opérations de promotion et de charme dans les grandes villes chinoises dont Shanghai et Beijing.

Donner une valeur de qualité au tourisme

A en croire le ministre Maurice Loustau-Lalanne, la délégation seychelloise en Chine apporte trois messages importants aux touristes chinois. En dehors du type de tourisme qu’offre l’île à savoir la détente  »prendre des vacances pour se faire plaisir », le ministre explique que son pays vise plus haut. « Le deuxième message c’est que nous voulons toujours donner une valeur de qualité au tourisme. On vise beaucoup là-dessus.

Vous savez, le paradis fait toujours rêver les gens et donc le troisième message (…) aux touristes chinois potentiels, c’est  »venez au paradis et venez réaliser vos rêves » », a déclaré Maurice Loustau-Lalanne. Allant plus loin, ce dernier a aussi souligné la réciprocité du tourisme, confiant que le renforcement de la coopération touristique entre les îles Seychelles et la Chine profitera aux deux pays.
Petit Etat africain de 470km2, le point fort du tourisme des Seychelles est la beauté naturelle des ses sites, comme le défend Loustau-Lalanne. Selon lui, ceci constitue la base du tourisme du pays qui est assez spécifique. « Au départ, nous avons préféré avoir un tourisme haut de gamme, parce que les Seychelles sont de petites îles avec un écosystème très fragile. Nous ne pouvons pas attirer énormément de touristes, c’est à dire que nous ne cherchons pas un tourisme de masse. C’est un peu ça la spécificité du tourisme seychellois », a avoué le ministre.
(Source : http://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up