Monnaie et crédit : Expansion de la masse monétaire

La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans son document intitulé : « Point mensuel de conjoncture du mois de septembre 2017 », note une expansion de la masse monétaire et renforcement de l’encours des créances intérieures à fin août 2017.

« A fin août 2017, la situation estimée des institutions de dépôts, comparée à celle de la fin du mois précédent, fait ressortir une expansion de la masse monétaire. En contrepartie, une diminution des actifs extérieurs nets et un renforcement de l’encours des créances intérieures sont notés sur la période sous revue », mentionne la source.

D’après le document, reflétant l’évolution de ses contreparties, la masse monétaire a progressé de 69,1 milliards, en variation mensuelle, pour atteindre 4406,3 milliards, à fin août 2017. Cette évolution est principalement perceptible à travers la circulation fiduciaire qui a augmenté de 12 milliards pour s’établir à 1038 milliards.
Et le document de préciser : « Les dépôts transférables sont également ressortis en hausse de 1,1 milliard pour se situer à 1933,9 milliards. Dans la même veine, les autres dépôts inclus dans la masse monétaire ont augmenté de 56 milliards pour se situer à 1434,4 milliards, à fin août 2017. Sur un an, la liquidité globale de l’économie est en expansion de 409 milliards ou 10,2%, à fin août 2017. Les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts se sont situés à 1321,9 milliards à fin août 2017, en baisse de 136,4 milliards ou 9,4% par rapport à la fin du mois précédent ».
D’après cette source, cette situation est imputable aussi bien à la Banque centrale, dont la position extérieure nette s’est dégradée de 104 milliards pour s’établir à 903,8 milliards, qu’aux banques primaires qui ont enregistré une diminution de 32,4 milliards de leurs actifs extérieurs nets (418,1 milliards à fin août 2017). Et comparativement à fin août 2016, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts ont augmenté de 199,2 milliards ou 17,7%, à fin août 2017.
« L’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 161,5 milliards, entre fin juillet et fin août 2017, pour se chiffrer à 3815,4 milliards, du fait des crédits nets à l’administration centrale (+112,9 milliards) qui se sont situés à 338,3 milliards et des créances sur les autres secteurs (+48,6 milliards) qui se sont établies à 3477,1 milliards, à fin août 2017. En glissement annuel, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 298,3 milliards ou 8,5%, à fin août 2017 », note-t-on dans le document.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up