Forum de la pme sénégalaise : la formalisation des PME, le salut des entreprises

La survie et la performance des petites et moyennes entreprises sénégalaises sont au cœur des préoccupations des autorités sénégalaises. Pour mieux outiller ces pme et leur doter des instruments nécessaires à leur développement la première édition du forum consacré aux petites et moyennes entreprises s’ouvre ce 20 et 21 Novembre à Dakar avec comme thème principale «  la PME, Moteur de L’émergence ».

La problématique du développement des petites et moyennes entreprises est d’une actualité brulante au Sénégal. Le dernier recensement général des entreprises RGE a permis de dénombrer 407 882 unités économiques réparties sur l’ensemble du pays. Le RGE a dénombré une part négligeable d’entreprises en arrêt momentané de leurs activités pendant la collecte (0,07%) du fait du manque de fonds (48,8%), de baisse de la vente (16,9%), de l’indisponibilité du personnel (10,2%), du manque de matériels (8,5%) et de l’indisponibilité de local adapté pour exercer leurs activités (5,8%).

 

L’intérêt pour les entreprises de se formaliser 

Quand les entreprises se formalisent mieux leur survie est assurée. Au cours de ce forum des ateliers avec des thèmes comme « la formalisation des entreprises «  et la prévention des difficultés des entreprises se sont ouverts. Durant le panel « la formalisation des entreprises » Alassane Lo, un des consultants du forum présents au forum de la Pme Sénégalaise a constaté que « Les entrepreneurs voient la formalisation qu’en terme de contrainte » Selon M.Alassane LO « les obstacles à la formalisation sont le plus souvent l’impôt à payer alors que les entreprises gagneraient en crédit une fois immatriculées et abonnées à la cotisation sociale et au financement ». Poursuit-il avant de terminer pour dire que « le rôle de l’Etat est d’encourager cette formalisation ».

Durant ces six durant ces six derniers mois les autorités sénégalaises ont travaillé sur un programme d’urgence d’accompagnement des PME car avec leur formalisation elles pourront mieux contribuer au PIB. Les résultats de ce programme ainsi que les recommandations seront bien suivies par l’ADPME (Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises).

L’État dans sa stratégie d’appuie et d’encouragement des PME a institué le concours national Business Plan dont les lauréats vont être récompensé avec une enveloppe de 1Milliard 200 millions de francs

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up