Sénégal-Cas de la riziculture : Des niveaux de réalisation quasi-stables dans la vallée du fleuve Sénégal pour la campagne 2017-2018

La direction de la prévision et des études économiques (Dpee), dans sa note de conjoncture (troisième trimestre 2017), note des niveaux de réalisation quasi-stables dans la vallée du fleuve Sénégal pour la campagne 2017-2018, en comparaison à la précédente.

« A fin septembre 2017, les niveaux de semis et repiquage de riz pour la contre saison chaude ont atteint 42 000 hectares, en baisse de 4,1% par rapport à la même période 2016. Cette situation reflète le retard accusé dans la mise en place des crédits de campagne pour la saison sèche chaude 2017. En effet, les lenteurs notées dans le paiement des crédits octroyés en 2016 ont entraîné la tenue exceptionnelle d’un troisième comité de crédit. Par rapport aux prévisions de 50 000 hectares, le taux de réalisation s’est établi à 84% », note la Dpee.

D’après la source, en revanche, à fin septembre, les réalisations (55%) de l’hivernage 2017-2018 sont meilleures que celles de la même saison un an auparavant. Elles sont, en effet, estimées à 27 503 hectares, se renforçant de 7,9% sur une base annuelle.
« En somme, le niveau de semis et repiquages de riz de la campagne agricole 2017-2018 est resté quasi-stable (+0,3%) comparativement à 2016-2017, se situant à 69 503 hectares. Par rapport à l’objectif d’emblavure de 140 308 hectares fixé pour la vallée, dans le cadre du PRACAS, un niveau de réalisation de 49,5% est enregistré à fin septembre 2017 », précise-t-on dans le document.
M. DIA

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up