Sénégal – pêche : un bréviaire pour la sauvegarde des espèces

« Espèces de poisson osseux marins et d’eau saumâtre du Sénégal et l’Afrique de l’ouest  » est le livre publié par un un fonctionnaire qui a fait sa carrière à la direction des pêches du Sénégal, son auteur Alphonse Sagna a travers l’ouvrage veut partager son savoir par rapport à l’identification des espèces marines et d’eau douce utile pour la gestion des stocks de poissons.

La pêche est le secteur qui domine les exportations sénégalaises avec 214milliards de francs Cfa de recette à l’exportation contribuant à hauteur de 3,2 marineduepoissonde 214ses es ations et le foncier vont etre conlis »%sur l’économie du pays. Dans un contexte marqué par l’effondrement des stocks de poisson avec la surexploitation, intégrer l’identification des espèces de poisson dans les alternatives et les mesures de gestion des ressources serait une alternative salutaire pour la survie des espèces.

L’identification des espèces peut contribuer à la définition des quotas pour l’activité de la pêche. « Espèces de poisson osseux marins et d’eau saumâtre du Sénégal et l’Afrique de l’ouest  »l’ouvrage propose par l’identification des espèces de mettre en place un outil de renforcement des acteurs évoluant dans la pêche. L’ouvrage propose une identification en langue nationale et permettra aux acteurs du marché local de mieux appréhender le commerce extérieur. Pour l’auteur Alphonse Sagna l’identification des espèces de poisson constitue un préalable dans toute entreprise gestion de la ressource halieutique.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up