Classement Bloomberg : Dangote incontestablement le maître en Afrique

Comme chaque année, l’agence Bloomberg établit une liste des 50 icônes les plus influentes au monde selon leur engagement ainsi que leur capacité à innover pour le bien de l’humanité. Un seul Africain figure sur la liste de ce classement. Il est Nigérian.

 

Vous l’avez certainement déjà deviné. Il s’agit du milliardaire nigérian Aliko Dangote, l’homme qui valait, selon le magazine Forbes en février, 12,5 milliards de dollars. Mais ce n’est pas uniquement à cause de sa grosse fortune que le milliardaire est le seul africain à figurer dans le top 50 de l’agence Bloomberg. Car le classement n’honore pas que les plus riches de la planète. Il faut certes bien réussir sa vie mais également contribuer pour le bien de l’humanité. Dès lors, l’homme qui a pris l’engagement d’augmenter la capacité de production alimentaire de son pays, le Nigeria, entre autres «bonnes actions», semble remplir ce critère.

Surnommé «le milliardaire tranquille» pour son mode de vie relativement simple, Dangote, qui a fait fortune dans l’industrie du ciment, se tourne vers d’autres secteurs d’avenir : la production laitière et sucrière, notamment. Il a dépensé 800 millions de dollars pour acheter 50 000 bovins dans l’espoir de produire 500 millions de litres de lait par an d’ici 2019. Le roi du ciment est également en train de terminer une raffinerie de 650 000 barils par jour près de Lagos, l’une des plus grandes au monde.

Il a créé en août dernier la première banque africaine entièrement digitale pour permettre aux personnes vivant dans les zones rurales de pouvoir recevoir leurs salaires et transférer de l’argent plus rapidement ? C’est que l’entrepreneur a un grand appétit et semble posséder un sixième sens pour les affaires. Il ne cesse de multiplier les projets pour diversifier davantage son empire qui s’étend déjà du ciment au pétrole, en passant par les pâtes alimentaires, la farine et les télécoms. Et pour le magnat, chaque jour est un nouveau défi. En effet, le Tycoon nigérian qui fait déjà des affaires dans plus de dix pays africains, veut se lancer dans d’autres marchés, notamment, les marchés européen et américain.

«Ce qui différencie le Bloomberg 50 des autres listes, c’est que chaque personne choisie a démontré des changements mesurables au cours de la dernière année», a déclaré Megan Murphy, rédactrice de Bloomberg Businessweek.

Dès lors le continent africain semble très petit pour Aliko Dangote qui veut investir entre 20 et 50 milliards de dollars aux Etats-Unis et en Europe, d’ici 2025, essentiellement dans les secteurs des énergies renouvelables et de la pétrochimie. Mais son plus grand rêve reste et demeure l’achat du club de football anglais, Arsenal, par ailleurs son équipe de football préférée.

 

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up