Ouverture officielle de l’Aéroport International Blaise Diagne(AIDB) : Le joyau enfin ouvert aux vols

Le jeudi 7 décembre 2017, sera inscrit en lettres d’or dans les pages de l’histoire du Sénégal car, elle marque la date de l’inauguration de l’Aéroport International Blaise Diagne, communément appelé : AIDB. Enfin l’infrastructure vient d’être ouverte aux vols. Ainsi, le Président Macky Sall a invité ses homologues de la sous-région dont (Aly Bongo de Gabon, Adama Barrow de la Gambie, José Mario de la Guinée Bissau) pour montrer à la face du monde ce grand « bijou » de dernière génération, répondant aux normes et standards internationaux dont le Sénégal vient de se doter. Moment ne pouvait être aussi solennel, instant ne pouvait être aussi émouvant, de voire cette belle cérémonie se dérouler sous nos yeux.

 

« Avec la cérémonie qui nous réunit, le 7 décembre 2017 correspondant à la journée internationale de l’aviation civile, le Sénégal prend assurément son envol. C’est tout un symbole auquel s’ajoute l’histoire, celle de Blaise Diagne. Blaise Diagne dont l’aéroport porte son nom, Galaye Mbaye Diagne, de son nom de naissance qui appartient à notre patrimoine histoire en tant que premier député noir Afrique, élu à l’Assemblée nationale française en 1914. Les populations des localités qui abritent cette belle infrastructure, méritent aussi notre reconnaissance pour avoir faciliter la mise à disposition du site de l’aéroport dans un bel élan patriotique », a martelé le Président de la République Macky Sall à l’entame de son discours.

Le Salon d’honneur sera rebaptisé Mbadat

Le maire de Keur Mousseu, M. Momar Ciss, dans son allocution, a dit devant le Chef de l’Etat que les populations ont émis le souhait de voire le salon d’honneur porter le nom de Mbadat, leur village où se situe présentement ledit salon.

« M. le maire Keur Mousseu, j’ai entendu vos propos sous la demande des populations de Mbadat. J’accepte cette demande pour que le salon d’honneur puisse porter le nom de Mbadat, justement l’endroit où était ce village », dixit le Président Macky Sall.

Hommage rendu à Wade, Senghor et Diouf

Dans son discours, le président Macky Sall a tenu à rendre hommage à ses prédécesseurs.
« Dans la vie d’une nation, il y a des étapes symboliques qui ne se reproduisent que rarement. Celle qui nous réunit ici en fait partie. C’est pourquoi, je saisis l’occasion pour rendre hommage à tous mes prédécesseurs, de Léopold Sedar Senghor, à Abdoulaye Wade en passant par le président Abdou Diouf. Chacun d’eux, a apporté sa pierre à la construction de l’œuvre nationale », avance le président Macky Sall.

Le Président Sall dit que leur génération doit se sentir fière et humble de contribuer à l’édification de ce patrimoine commun qui est aussi un lègue pour les générations futures.

« Comme toute œuvre d’infrastructure majeure, complexe et à la pointe du progrès, l’aéroport international AIDB a vu le jour grâce à une somme d’efforts considérables et d’une ingéniosité technique et financière rompue à toute épreuve. Depuis le lancement des travaux en avril 2007, précisément en décembre 2007 par le président Abdoulaye Wade, des hommes et des femmes, toute catégorie socio-professionnelle confondue, ont consacré du temps et d’immenses efforts à la réalisation de cet ouvrage, à tout et à tous, j’adresse mes chaleureuses félicitations et le témoignage de ma satisfaction », dira Macky Sall.

Rénovation complète de 5 aéroports régionaux

Selon le président Macky Sall, l’AIDB doit être à la fois un hub aérien et un pôle d’opportunités économiques par les connections qui le relient les territoires.

« C’est pour cet esprit que nous avons prolongé l’autoroute de Diamnadio à AIDB. J’annonce le démarrage de la rénovation complète de 5 aéroports régionaux : Saint-Louis, Matam, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou. Le financement de ces chantiers est actuellement bouclé pour un coût global de 100 milliards F CFA et les travaux vont démarrer en début 2018 », martèle le Président Sall.

D’après le Président Sall, le trafic aérien intérieur doit revivre, c’est une condition essentielle du Sénégal Emergent. Et pour se faire, il faut une compagnie aérienne nationale qui vole à la hauteur de leur vision. Et c’est pourquoi, ils ont crée la compagnie Air Sénégal. SA.
L’aéroport Blaise Diagne prend son envol mais il reste quelques travaux à faire mais il fallait pour le Président Macky Sall, de tout faire que la date ne soit pas repoussée.

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up