Hôtellerie : Qui est Marc Descrozaille, nouveau capitaine de Mövenpick en Afrique ?

La chaîne hôtelière internationale Mövenpick Hotels & Resorts vient d’opérer un léger lifting de son top management en confiant au Français Marc Descrozaille la présidence de ses affaires dans la région Moyen-Orient et Afrique. Qui est-il ?

Marc Descrozaille est désormais Président Moyen-Orient et Afrique chez Mövenpick Hotels & Resorts, annonce par voie de communiqué le groupe hôtelier international basé à Baar en Suisse. Une nomination qui, prenant effet à compter du 1er février, intervient six mois seulement après qu’il ait rejoint la firme.
Commentant cette nomination, Olivier Chavy, Président & CEO de Mövenpick Hotels & Resorts s’en est félicité. « Marc Descrozaille est devenu un membre indispensable de l’équipe de direction et son expérience internationale s’avère un réel atout pour poursuivre et amplifier le succès continu de nos opérations en Afrique et au Moyen-Orient », a-t-il déclaré.

Un manager « excellent »

Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne et titulaire d’un MBA en hospitalité, finance et marketing d’Essec Business School, Descrozaille dispose à son actif d’une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine. Ayant fait ses armes auprès de grand groupes internationaux dont Hilton, Compass Group, ou encore London’s Claridge’s Hotel, il a travaillé au cours de sa carrière sur plus de 40 pays à travers le monde. Avant de rejoindre Mövenpick en mai 2017 au poste de vice-président Moyen-Orient et Afrique, il officiait chez l’américain Carlson Rezidor en tant que Vice-président Afrique et Océan Indien avec résidence en Afrique du Sud.

L’hôtelier français parfaitement trilingue (français, anglais et espagnol) prend donc ainsi les rênes d’une région qu’il connait bien. Une expertise qui est davantage mise en valeur par ses qualités personnelles, à en croire d’anciens partenaires qui parlent de lui comme un manager « digne de confiance, fiable et respecté par ses pairs ainsi que par son personnel ». Pérotin Clément, Food and beverage manager dans une enseigne hôtelière internationale et ancien collaborateur de Descrozaille dit l’avoir connu comme « un directeur excellent, qui savait motiver les équipes, toujours un sourire et un mot gentil ». Autant d’ingrédients qui devraient affiner la recette d’ancrage stratégique de Mövenpick dans la région.

« Beau challenge »

Largement investi sur les marchés européens, asiatiques et moyen-orientaux, le groupe hôtelier suisse est en effet présent en Afrique dans quatre pays à savoir le Ghana, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte où il signe sa plus grande présence régionale avec huit établissements et deux autres en construction dont la mise en service est prévue pour 2020. Un troisième hôtel devrait être opérationnel au cours de cette année en Tunisie, tandis que les chantiers sont en cours ou seront prochainement lancés au Kenya, en Côte d’Ivoire, en Ethiopie et au Nigeria.
Pour Marc Descrozaille, cette nouvelle responsabilité représente « un beau challenge ». « En tant que gardien de la marque et de ses valeurs fondamentales, j’ai hâte de défendre ce que représente Mövenpick – de l’innovation culinaire et du service de qualité à notre engagement inébranlable en faveur du développement durable », a-t-il déclaré commentant sa nomination.
(Source : https://afrique.latribune.fr)

Articles similaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Scroll Up